Des fruits rigolos !

Parmi les choses les plus dépaysantes quand on visite un pays étranger, il y a les fruits … En arrivant ici, on a été un peu déçu de ne pas trouver de fruits particuliers dans les supermarchés. En effet, LE fruit local c’est le kiwi, c’est un fruit qui a été créé en Nouvelle-Zélande (à partir d’une espèce chinoise mais qu’ils ont réussi à force de sélection, à faire doubler en volume, à supprimer les pépins,…) mais c’est un fruit qu’on a en France depuis tellement longtemps qu’on n’y pense plus comme un fruit exotique (comme les bananes).

Mais depuis que l’automne est arrivé, on voit apparaître des nouveaux fruits sur les étales et on a pu découvrir de nouvelles choses.

Tous les fruits suivants sont produits en Nouvelle-Zélande :

1. Le melon vert :

C’est un melon, tout lisse et jaunâtre à l’extérieur, vert à l’intérieur (même mûr !).  Je crois qu’on en a un peu en France. Bon, ça n’a rien d’exceptionnel, ça a un goût de melon classique, assez faible.

2. Golden Kiwi et Tamarillo

Il existe une autre race de kiwi grandement exploitée en Nouvelle-Zélande ; le kiwi doré. D’aspect un peu plus jaune que les kiwis normaux, ils ont un cœur plus petit, des pépins moins gros, une peau plus fine (mais plus solide aussi), et surtout il est plus doux et plus sucré. C’est très bon.

Le tamarillo est un fruit de la même espèce que les tomates. Ça se mange à la cuillère et le goût est étrange, très acidulé. C’est curieux, mais pas mauvais.

fruits_rigolos
Tamarillos et golden kiwis

3. Feijoa

Les feijoas sont des fruits verts de la famille des goyaves, ils ont un goût qui rappelle l’ananas, la goyave et la fraise (d’après Wikipedia, j’ai eu un peu de mal à identifier tout ça, juste que c’est plutôt acidulé). On en trouve beaucoup dans les supermarchés, ça peut se manger comme ça à la cuillère mais c’est surtout très utilisé en cuisine ; pour faire des gâteaux par exemple, ou pour aromatiser des bières.

fruits_rigolos (5)
On a trouvé un joli set d’assiettes, on est plutôt content !

4. Kiwano

Un fruit avec un aspect vraiment sympa, une forme de ballon de rugby avec des piquants et une peau orange. Ce fruit fait parti de l’espèce des melons et concombres. L’intérieur est rempli de graines entourées d’une chair verte (un peu comme dans un fruit exotique). Le goût est étrange, difficile à identifier, globalement c’est un goût très ténu, qui me rappelait quelque chose sans que je n’arrive à mettre le doigt dessus. Sur internet les gens évoquent un goût mélangé entre la banane et le kiwi (mais avec « l’intensité du concombre » :-D). Bref, ce n’est pas mauvais, ce n’est pas sensationnel non plus mais c’est très décoratif et rigolo.


(on a aussi pas mal de fruits exotiques… à un prix indécent, mais on adore ça !)

Première neige !

Ça y est, le froid s’est bien installé à Dunedin et ce matin on a eu la surprise de découvrir un sol tout blanc (bon ça reste modéré). Il neige assez rarement à Dunedin, en général juste un jour ou deux par an (on est trop proche de l’océan), mais cette année la neige est tombée étonnamment tôt (on serait le 26 novembre en temps français).

On est heureux que notre maison soit relativement bien isolée (entendre par là, exceptionnellement bien isolée pour une maison kiwie, scandaleusement si c’était une maison française), la température ne descend qu’à 10°c à l’intérieur pendant la nuit (alors que les copains nous racontent que chez eux, quand ils se lèvent le matin il fait entre 0°c et 2°c dans leurs maisons).

Bref, on se prépare à affronter l’hiver et à réfléchir à des stratégies de chauffage efficaces… Va-t-on se laisser tenter par une couverture électrique, ou encore par des « onesies » qui, à en croire les rayons des magasins, semblent très appréciées dans ce pays (mais c’est assez affreux) ?

premiere_neige
La vue par notre fenêtre en ce petit matin.

The Royals

On n’y pense pas forcément mais la Nouvelle-Zélande est une monarchie constitutionnelle avec à sa tête la reine d’Angleterre. Sauf que la Nouvelle-Zélande et l’Australie commencent à penser sérieusement à se séparer de la couronne britannique (et à changer de drapeau par la même occasion mais ça, c’est une autre histoire). Donc quoi de mieux pour re-fédérer ses peuples dissidents que de leur envoyer la visite du couple royal, présentés comme « le duc de Cambridge, le prince William et la duchesse de Cambridge, la princesse Kate, … et baby George« , c’est la dénomination officielle, mais ils sont aussi souvent simplement abrégés en « The Royals » (on notera George qui n’est que « the baby« ).

Bref, après avoir vadrouillé un peu sur l’île nord, ils sont venu nous rendre visite à Dunedin. Pour l’occasion, ce que la mairie a choisi de présenter comme particularité de la ville fut … le rugby … Un tournoi entre différentes équipes des enfants des villes de la région s’est donc déroulé dans notre tout nouveau stade (le Forsyth Barr Stadium) et Kate et William coacheront les équipes de la finale.

On voulait voir quel était l’ambiance quand les kiwis rencontrent leur futur roi, voir s’ils sont aussi hystérique que les britanniques (non, ils ne le sont pas), on s’y est donc rendu (et c’était gratuit). Bon, on les a attendu 2h pour les voir de loin de manière expéditive mais c’était amusant.

C'est pratique, la calvitie de William est facile à repérer du fond du stade.
C’est pratique, la calvitie de William est facile à suivre du fond du stade.

PS: Notre conseiller « Cricket/Rugby » nous a aussi fait remarqué la présence du capitaine des All Blacks, Richie McCaw,  à côté de Kate, réputé pour ses nombreuses entorses au règlement durant les matchs…

Les « Royaux » ont été accueillis par le traditionnel avec bien sur un traditionnel « Haka » :

royal_day_2

Des journalistes équipés de plus gros objectifs ont pu prendre de meilleures photo : http://www.dailymail.co.uk/sport/rugbyunion/article-2603569/Royalty-Down-Under-Will-Kate-meet-All-Blacks-captain-Richie-McCaw-team-won-Rippa-Rugby-match.html

 

Sandfly Bay

Aujourd’hui, nous avons fait une jolie petite promenade sur la péninsule à Sandfly Bay (littéralement « baie au sable volant »), … et en effet il y avait un vent terrible et le sable volait!

sandfly_bay

C’est un endroit curieux, c’est une zone très limitée entièrement sablonneuse, avec toujours beaucoup de vent (d’où le nom!), des dunes et une végétation assez dense.

sandfly_bay (1)

Et bien sur, il y avait une colonie d’otarie au bout de la plage. L’endroit est aussi réputé pour apercevoir des manchots (il y a une petite cabane aménagée pour les observer sans les effrayer) mais on n’en a seulement vu de loin ce jour là.

sandfly_bay (2)

Quelques autres photos :

Pêche aux clams

Vincent, un copain français, nous a fait découvrir la pêche aux clams (des cousins des palourdes). On s’est rendu à Blueskin Bay, à 20min de Dunedin, un samedi de debut d’automne.

blueskin_bay

Heureusement le ciel s’est vite dégagé et on a eut une belle journée :

blueskin_bay (2)

Parce que c’est pas tout ça mais il va falloir mettre les pattes dans l’eau (qui doit être autour de 14°c) :

blueskin_bay (3)

C’est très facile de ramasser les clams, il faut enfoncer la main dans le sable sur une petite dizaine de centimètre, gratter et hop, vous remontez trois clams. Ils se regroupent en colonies, donc quand vous commencez à en trouver il faut élargir la zone de recherche et vous en ramasserez plein.

En plus, rapidement la temperature de l’eau devient très supportable.

blueskin_bay (4)

La pêche au clams est réglementée et on est limité à 50 par personne et par jour; ce qui est déjà plus que suffisant pour faire un très bon repas.

blueskin_bay (5)