Archives pour la catégorie Nature

Sandfly Bay

Aujourd’hui, nous avons fait une jolie petite promenade sur la péninsule à Sandfly Bay (littéralement « baie au sable volant »), … et en effet il y avait un vent terrible et le sable volait!

sandfly_bay

C’est un endroit curieux, c’est une zone très limitée entièrement sablonneuse, avec toujours beaucoup de vent (d’où le nom!), des dunes et une végétation assez dense.

sandfly_bay (1)

Et bien sur, il y avait une colonie d’otarie au bout de la plage. L’endroit est aussi réputé pour apercevoir des manchots (il y a une petite cabane aménagée pour les observer sans les effrayer) mais on n’en a seulement vu de loin ce jour là.

sandfly_bay (2)

Quelques autres photos :

Waitangi Day

Le 6 février est un jour férié en Nouvelle-Zélande pour commémorer la signature du traité de Waitangi (un traité établi en 1860 qui devait donner des droits aux Māori, mais on fera un article dessus plus tard). Ce jour là, l’Alliance Française avait organisé une sortie picnic à Victoria Beach, une des plages de la péninsule.

L’accès se fait par le Pyramid Track (chemin des pyramides) qui serpente dans une zone relativement marécageuse et qui passe le long de deux petits monticules rocheux, les Pyramides.

Il débouche finalement sur une immense plage de sable blanc totalement déserte !

Waitangi_Day_5 Waitangi_Day_6

Enfin jusqu’à ce que tous les français s’installent…

Waitangi_Day_7Voilà, on a passé la journée tranquillement à papoter au soleil. D’ailleurs j’en profite pour dire à ceux qui viendront nous voir : emmenez de la crème solaire ! On ne parle plus trop du trou dans la couche d’ozone mais il est encore bien présent et se situe pas très loin d’ici, du coup le soleil tape fort et on brûle très très vite, beaucoup plus qu’en France (en plus, ils ne vendent pas de Biafine ici et on n’a pas trouvé d’équivalent).

Ceci ne nous a pas empêché d’apercevoir un manchot sur la plage (rare en pleine journée comme ça !), et même quelques phoques sur les rochers au bout.

Et enfin quelques bières et fish’n’chips pour bien finir cette journée !

Waitangi_Day_11

 

Taieri Mouth

Bon, on prend du retard sur la rédaction des articles de notre road-trip (et sur le tri des photos surtout). Faut dire qu’en ce moment, il fait beau (et presque chaud) et ça ne durera pas … du coup, on sort beaucoup !

On est allé découvrir Taieri Mouth, un petit village un peu au sud de Dunedin où il y a une petite balade sympa à faire. De la route on marche le long d’une petite rivière jusqu’à son embouchure, très chouette et l’eau n’était pas si froide que ça.

Sortie « wildlife »

On commence sérieusement à avoir envie de sortir de la ville, du coup on s’est inscrit pour une sortie « wildlife (vie sauvage) expedition ». On a choisi ELM (on voulait quelque chose qui soit pas trop trop « promène-touriste »), départ 15h, retour 21h30. Tout se déroule sur ce qu’ils appellent ici « la péninsule », la grande bande de terre à l’est de Dunedin.

On a commencé par observer quelques échassiers (un poaka et ses petits) qui pêchaient dans l’estuaire à marée basse :

Wildlife 001

Puis on a rencontré un des oiseaux emblématique d’ici, le pukeko, une grosse poule d’eau avec le dessus de la tête rouge :

Wildlife 002

On est ensuite allé à la pointe de la péninsule observer les albatros, plus gros oiseaux marins :

Wildlife 009

C’est un oiseau capable de vivre des mois entiers au dessus de la mer (il est capable de  dessaler l’eau de mer pour la boire). C’est le seul endroit au monde où l’on peut les voir  depuis la terre ferme (habituellement ils préfèrent les petits rochers loin au large).

Wildlife 010
Il y avait aussi beaucoup de mouette…
Albatros vs mouette
… qui attaquaient les albatros.

Un peu de côte pas vilaine :

Wildlife 007Après ça, on est retourné dans la péninsule, où on a pu voir des cygnes noirs. (C’est une espèce qui est venue d’Australie, mais qui est venue par ses propres moyens, donc ils ont le droit de vivre (un jour je vous ferais un article sur le concept néo-zélandais du « natif/pas natif »)).

Et maintenant plusieurs espèces endémique de la Nouvelle-Zélande (et que je trouve plus rigolotes) :

Lion de mer

Le lion de mer, une énorme bestiole, assez placide qui vient dormir sur la plage à la tombée de la nuit. On peut les approcher de très près (2m), ils nous jettent un coup d’oeil et se rendorment.

Phoque à fourrure.

Plus petits et plus craintifs que les lions de mer, les phoques à fourrure avaient quasiment disparu de l’île au début du 20e siècle à cause d’une chasse intensive, ils commencent seulement à se réinstaller sur l’île. Ils se regroupent en colonies sur les rochers :

Wildlife 037

Et enfin la dernière espèce de la journée que l’on ne trouve que en Nouvelle-Zélande : le manchot aux yeux jaunes.

Ce sont des manchots arboricoles, ils passent la journée en mer et rentrent nicher dans les buissons le soir. Ils avaient aussi quasiment disparu car les arbres dans lesquels ils vivaient ont été massivement rasés pour faire des pâturages à moutons. Maintenant le gouvernement recrée des zones protégées en replantant la végétation d’origine pour les protéger.

On a aussi vu des manchots bleus, tout petits ceux-là, mais on n’a pas réussi à les photographier, ils sont trop craintifs.