Archives pour la catégorie Dunedin

Jaffa Race on Baldwin Street

jaffa_raceVous le savez peut-être, Dunedin possède le record de la rue la plus pentue du monde (inclinaison moyenne de 29%, avec un maximum de 35%). C’est juste à côté de chez nous et des événements y sont régulièrement organisés. Ce 18 juillet était le jour de la Cadbury Jaffa Race, course au course de laquelle plus de 25.000 jaffas sont lâchés du sommet de la rue.

La Nouvelle-Zélande est un pays de parieur, des tickets de loteries sont vendus dans tout le pays et même au-delà, chaque jaffa possède un numéro, si votre ticket correspond à un des cinq chocolats arrivés en premier en bas de la rue vous gagnez un lot.

 

jaffa_race (1)
Baldwin Street vue de l’arrivée de la course.

Cette année, pour la première fois il y avait trois courses. La première course se fait toujours avec des jaffas rouges, sur les suivantes les couleurs changent chaque année et le jeu et de les deviner.

jaffa_race (3)
Un jaffa de course !
jaffa_race (8)
M. Cadbury était là. La jeune fille sous le bonnet rigolo c’est Lucie, une française rencontrée par hasard qui a vécu chez nous un petit temps.

Mais au fait, c’est quoi un Jaffa ?

Il a bien fallu qu’on y goute après avoir vu cette course (il n’est pas conseillé de manger ceux qui ont fait la course), on a donc acheté un paquet dans le supermarché le plus proche. Un jaffa c’est donc une petite bille en chocolat recouvert d’un glaçage en sucre (un peu comme les M&M’s) et aromatisé à la fleur d’oranger. Les jaffas de la course sont produit spécialement pour l’occasion par Cadbury, ils sont plus gros et de différente couleur (je le rappelle Dunedin accueille l’usine de Cadbury qui alimente en chocolat toute la Nouvelle-Zélande… yummy yummy*…)

Des jaffas normaux et des jaffas de course dopé aux stéroïdes.
Des jaffas normaux et des jaffas de course dopé aux stéroïdes.

Le site web officiel : http://chocolatecarnival.co.nz/jaffa_race

A noter qu’à un moment dans l’année (février je crois), il y a aussi une vraie course (avec des gens qui courent !…). Les coureurs parcourent la rue aller-retour en partant du bas, il va falloir aller voir ça !

Nos invités peuvent aussi s’y mesurer : l’actuel record est détenu par Thomas avec 4’10 ».

* miam miam

Documentaire !

Cette semaine sur Arte est diffusé un documentaire sur la Nouvelle-Zélande. C’est en cinq épisodes, tous les soirs à 18h55 (et vous pouvez surement les regarder en rediffusion sur Arte+7). Bon, le documentaire est assez moyen mais on voit de beaux paysages et ce soir (mardi soir) ça parle de Dunedin !!! et de la région autour (rapidement…).

Petite balade à Sandy Mount.

Purakaunui Inlet

Aujourd’hui, ce sera un rapide aperçu d’une balade effectuée le 24 mai dernier afin d’aller voir la baie de Purakaunui à une petite demi-heure au nord de Dunedin.

Je ne sais pas si "baie" est le bon terme. Comment vous appelleriez ça, vous, ce bout de mer quasiment refermé qui rentre dans la terre ?
Je ne sais pas si « baie » est le bon terme. Comment vous appelleriez ça, vous, ce bout de mer quasiment refermé qui rentre dans la terre ?

Premier arrêt photo au dessus de Port Chalmers, le port de Dunedin où viennent accoster les gros bateaux porte-containers et les paquebots de touristes (après la baie n’est plus assez profonde pour que de si gros bateaux puissent aller jusqu’à Dunedin) :

purakaunui
Port Chalmers au dessous de nous. On voit aussi les deux petites îles Goat Island et Quarantine Island qui ferment le harbour. De l’autre côté de l’eau c’est Portobello avec le laboratoire expérimental de Marine Science.
Vue vers l'entrée du harbor.
Vue vers l’entrée du harbor. On avait quelqu’un pour prendre les photos, on en a profité pour faire des « photo-parents ».

Avant d’arriver à la baie de Purakaunui, on a aussi fait un petit détour pour aller voir Long Beach mais la marée, exceptionnellement haute, recouvrait toute la plage.

Et finalement, Parakaunui avec ses jolies petites maison les pieds dans l’eau…

On est parti en recherche de deux geo-caches ; ces petites boites cachées partout dans le monde qu’il faut retrouver à l’aide d’un GPS (et on n’en trouvera qu’une sur les deux ce jour là).

Première neige !

Ça y est, le froid s’est bien installé à Dunedin et ce matin on a eu la surprise de découvrir un sol tout blanc (bon ça reste modéré). Il neige assez rarement à Dunedin, en général juste un jour ou deux par an (on est trop proche de l’océan), mais cette année la neige est tombée étonnamment tôt (on serait le 26 novembre en temps français).

On est heureux que notre maison soit relativement bien isolée (entendre par là, exceptionnellement bien isolée pour une maison kiwie, scandaleusement si c’était une maison française), la température ne descend qu’à 10°c à l’intérieur pendant la nuit (alors que les copains nous racontent que chez eux, quand ils se lèvent le matin il fait entre 0°c et 2°c dans leurs maisons).

Bref, on se prépare à affronter l’hiver et à réfléchir à des stratégies de chauffage efficaces… Va-t-on se laisser tenter par une couverture électrique, ou encore par des « onesies » qui, à en croire les rayons des magasins, semblent très appréciées dans ce pays (mais c’est assez affreux) ?

premiere_neige
La vue par notre fenêtre en ce petit matin.

Sandfly Bay

Aujourd’hui, nous avons fait une jolie petite promenade sur la péninsule à Sandfly Bay (littéralement « baie au sable volant »), … et en effet il y avait un vent terrible et le sable volait!

sandfly_bay

C’est un endroit curieux, c’est une zone très limitée entièrement sablonneuse, avec toujours beaucoup de vent (d’où le nom!), des dunes et une végétation assez dense.

sandfly_bay (1)

Et bien sur, il y avait une colonie d’otarie au bout de la plage. L’endroit est aussi réputé pour apercevoir des manchots (il y a une petite cabane aménagée pour les observer sans les effrayer) mais on n’en a seulement vu de loin ce jour là.

sandfly_bay (2)

Quelques autres photos :